Dans les Cieux de Pern Index du Forum
Dans les Cieux de Pern Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

{Fête} I must live with this reality
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dans les Cieux de Pern Index du Forum -> Le Fort -> Cour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Saéba
Seigneur Régnant

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2007
Messages: 61
Féminin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Habitant du Fort

MessagePosté le: Mer 25 Juil - 21:23 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

[center][Post un peu long, fallait que je me remette au RP et la prépare cette petite :3][/center]




Long bâillement suivi d'un nettoyage rapide du museau. C'était ainsi que procédait le petit furet. Ce dernier descendit du lit de sa maîtresse en bondissant avec aisance, puis secoua son pelage. Clignant des yeux, il se faisait peu à peu à la lumière du jour qui s'échappait d'une fenêtre ouverte. Cette fenêtre, il la connaissait bien: c'était par ici que chaque soir "Elle" disparaissait pour ne revenir que bien plus tard. Elle partait toujours en lui envoyant un baiser du bout des lèvres et en lui promettant de revenir au plus vite. Mais qu'est ce qu'Elle allait bien faire dehors?
Il sautilla jusqu'au bord de l'ouverture où il huma l'air de ses naseaux. Non vraiment, qu'y avait-il là en bas? Pourquoi ne restait Elle pas avec lui à se câliner tendrement? Et puis c'était sacrément haut tout ceci! La petite bête ignorait le nombre d'étage exact, or, comment ce mammifère aurait su? Il ne comprenait rien à la vie des humains. Parfois Elle lui attachait un papier blanc autour du cou afin de lui ordonner d'aller quelque part. Il y allait sans hésiter, y trouvait des mains inconnues avec une odeur désagréable, puis repartait, un nouveau fragment blanc lié à sa délicate tête.
Il grogna nerveusement.

Pendant ce temps, Saéba profitait pleinement des bras de Morphée: recroquevillée sur elle-même, elle était perdue à travers les songes. Un mince sourire se lisait sur ses lèvres. Encore un merveilleux rêve où elle vivait ailleurs qu'ici, sans ce besoin de se montrer exemplaire, sans ces critiques perpétuelles de sa famille. Juste un petit monde rien qu'à elle, où elle se voyait dans une jolie auberge en temps que serveuse. Enfin elle était en contact avec des gens biens, des individus qui ne cherchent pas à la nuire.
Ce fut le soleil qui fondit sur son visage lorsqu'elle se retourna. Une lueur... "Réveille-toi douce endormie" semblait-elle dire. La Dame des lieux se plaça sur le ventre, s'emparant d'un oreiller de soie qu'elle écrasa au dessus de son crâne. Encore un rêve envolé, encore une journée difficile qui s'annonçait... Quel pur bonheur...

[b]"Drug?"[/b] murmura-t-elle à moitié étouffée sous le coussin.

La boule de poil fit frétiller l'une de ses oreilles, quitta la fenêtre et fila auprès de la jeune fille. Flairant la peau de son bras, il mordilla légèrement la chair avec amour. Le bras humanoïde se souleva afin d'apporter une ouverture menant au visage de la créature sous l'oreiller. Le furet se fraya un petit chemin jusqu'au bout de Son nez qu'il lapa.
Un rire.
La demoiselle envoya le coussin en l'air tandis que ses bras empoignaient déjà son compagnon. Le serrant contre elle telle une mère berçant son enfant, elle ferma les yeux.

[b]"Heureusement que tu es là toi"[/b]

Un petit couinement lui répondit, ce qui provoqua chez elle un sourire radieux. Elle se leva debout sur son lit, laissant son corps s'éveiller peu à peu. Il fallait profiter d'un de ces rares instants encore divins, car juste après intervenait la gestion d'un peuple. Quitter cette vie bon sang... Au plus vite... Saéba fit redescendre la boule de poil qui se frotta à ses jambes frêles.

[b]"Huuuum...., [/b]fit-elle en s'étirant, [b]dis Drug? Tu crois que je peux démissionner du jour au lendemain?"[/b]

Les petits yeux ébènes de l'animal observèrent l'être qui se tenaient devant eux. Que disait-Elle exactement? Comment pouvait-il savoir? Bon, quand est-ce qu'elle allait lui donner à manger? C'est qu'il avait faim lui!

[b]"Mhhh? Mouais, j'aurais des remords à laisser mon peuple dans le néant... Et pourtant... Ah si tu savais comme j'aimerais faire partie de ce monde! Enfin laisser derrière moi le luxe et le commandement!"[/b]

Certes, la Dame savait qu'elle ne faisait que répondre à ses propres questions et que son ami ne pouvait lui répondre. Peu lui importait, elle savait qu'un jour tout changerait pour elle.
Un bruit à sa porte la surprit, si bien qu'elle chuta en manquant de s'écraser sur le carnassier. Celui-ci s'échappa en crachant à la fois contre Sa maladresse ainsi que contre l'individu derrière la porte. Un homme à l'apparence de garde pénétra dans la pièce, prêt à parler de sa voix grave.

[b]"Dame Saéba, il est temps pour vous de..."[/b]

Il se tut, remarquant la jeune fille sur le dos, une robe de nuit couvrant à peine ses jambes et tombant à moitié sur ses épaules. La demoiselle se redressa, ignorant impunément le regard gêné qu'il y avait sur elle. Y avait-il quelque chose d'important pour qu'il rentre ainsi dans sa chambre? En général on la laissait se lever, on attendait qu'elle appelle ses domestiques, puis on venait la chercher. Mais là... Avait-elle loupé quelque chose?

[b]"Et bien? Que se passe-t-il?"[/b] demanda-t-elle en fronçant les sourcils.

La voici déjà énervée dès le matin... Et bien, cela ne changeait pas à ses habitudes! Le soldat, penaud, se contenta de lui expliquer en bougonnant:

[b]"C'est que.... Vous avez organisé une fête aujourd'hui... Parce que... Vous célébrez votre vingt quatrième anniversaire..."
"HEIN?"[/b]

La jeune Seigneur couru jusqu'à sa fenêtre afin de s'y pencher. Le son des habitants du château couvraient le chant des oiseaux. En outre, on pouvait presque entendre chaque mot dont 'préparation'. Oui! Ca y est, elle s'en souvenait! Elle venait de toucher son vingt-quatrième printemps! Comment avait-elle pu omettre ceci? Le garde baissait les yeux, n'osant point regarder la créature devant elle dont la robe suivait méticuleusement la forme de ses reins.

[b]"Puis-je disposer?"[/b]
[b]"Oui, sortez."[/b] lança la perle toujours accoudée à la fenêtre, sentant le parfum des festivités.

Une fois seule dans la chambre, la Dame des lieux se mit nue au plus vite puis plongea dans une bassine d'eau froide que ses servantes avaient oublié de vidé hier soir. Son corps se raidit au contact du liquide, néanmoins elle ne se laissa pas distraire. Frottant frénétiquement sur ses membres, elle se nettoyait le plus vite possible. Son bain ne dura guère longtemps; quelques secondes tout au plus. Le furet contempla l'anatomie dénudée filer aux quatre coins de la pièce. Qu'y avait-il de si particulier pour qu'Elle s'habille seule et qu'Elle soit si pressée? Fallait-il qu'il aille croquer le derrière de cet homme pour qu'Elle se calme enfin?
Un coup de brosse, des produits de beauté à base de plante sur le visage et enfin les habits. Lorsque les habilleuses rentrèrent dans la pièce, Saéba était en train de passer un coup de peigne sur le poil soyeux de Drug. Après quelques échanges accompagnés de cris de la part de la jeune adulte, tout fut prêt.

La demoiselle descendit deux à deux les marches du Fort, son compagnon aux talons. Enfin elle parvint au lieu où devait se dérouler la fête. Ce vaste endroit était comblé de toute décoration et de couleurs, les gens s'agitaient dans tous les sens. L'enceinte n'avait jamais autant grouillé de partout! On aurait dit un nid de fourmis en effervescence. Drug se serra contre la robe de sa maîtresse, affolé par tout ce monde.
Silencieusement, la jeune fille se mit à marcher à travers la Cour, observant tout avec la plus grande des attentions....
_______________________________________________________
Goutte après goutte, souffle après souffle...
La vie se répète sans nous conduire toujours aux mêmes individus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Juil - 21:23 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Barthélemy
Pernais

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 33
Masculin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Maître Éleveur

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 11:58 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Barthélemy agripa Hyrul d'une main et Callak de l'autre. Les deux lézard de feu s'étaient jeter a l'unisson sur le stand de viande. Heureux d'avoir essuyer une catastrophe, le maître éleveur sourit. Nimda secoua la tête, exaspéré. Soudain, Kyrst, la petite verte, sembla avoir aperçu quelque chose qui en valait la peine. Elle s'envola rapidement. Barthélemy lacha le bleu et le bronze pour se jeter au trousse de la verte. La petite peste pouvait aller plus vite dans les airs, lui devait éviter tout les gens. Mais lorsque la lézarde s'arreta, il ne s'en douter pas, et du frener des quatres fer pour ne pas bousculait... Séaba, la dame du fort. D'abord étonner, le maître éleveur se repris vite. Il fit une révérence, et dit:

[color=#000099][b]"-Bonjours Dame Séaba. Je vous souhaite une bonne fête pour vos 24 révolutions."[/b][/color]

D'un geste, il attira a lui la verte, et la posa sur son épaule. Callak, le bronze, se posa sur son autre épaule, et hyrul sur sa tête.

[b][color=#000099]"-Me voila transformer en perchoir pour lézard de feu..."[/color][/b]

Joyeux comme a son habitude, Il ajouta:

[color=#000099][b]"-Bonne journée, n'est-ce pas?"[/b][/color]


[size=12][Séaba, remplace ans par révolutions ^^][/size]
_______________________________________________________
Le maître éleveur aux animaux tous plus fou les un qu'les autres!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Saéba
Seigneur Régnant

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2007
Messages: 61
Féminin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Habitant du Fort

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 14:01 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

[center][Wouki^^ Merci de cette précision!][/center]



La jeune femme s'imbibait de l'univers qui l'entourait, parcourant pas à pas la parcelle qui servait aujourd'hui de lieux festif. Plusieurs négoces étaient préparés à cet effet: nourriture, salles de jeux, aires musicales. Tout ceci était grandiose et digne d'un événement à marquer dans les livres. Pourtant, la Dame de ces lieux n'affichait point de sourire rayonnant: toujours ce luxe qui la rattrapait. Pourquoi fallait-il faire de sa vie quelque chose digne d'un dieu? Malgré sa beauté, elle n'en avait point les traits. Ne pouvait-on pas réaliser une fête simplement autour du feu à conter des récits d'aventure? Quoi qu'elle n'eut guère d'événement à raconter...
Que faisait-elle de ses journées? Recevoir des lettres anonymes, écouter ses suivants, hurler après les gardes, prendre une boisson chaude et parfumée avec sa charmante famille... Quelle aventure épique! On s'en souviendrait encore longtemps grâce aux gentes vieilles femmes qui lisent diverses histoires à leurs bambins. Non mais soyons réalistes: qu'y avait-il de bien dans sa vie? Elle avait beau être Seigneur, elle ne pouvait faire ce qui l'enchantait!

A petites enjambées, Drug suivait sa maîtresse en montrant les dents. On aurait dit qu'il riait, néanmoins ses intentions étaient toutes autres: effrayer l'ennemi. Gare aux gens qui porteraient la main sur lui, gare aux autres créatures qui l'attaqueraient. Il les mordrait sans hésitation avec ses petites dents pointues, puis il les chasserait en leur courant après! Qu'ils trépassent s'il faiblit! (quoi? Moi? Fan des visiteurs? Naooon)
Le furet pointa son museau en l'air, scrutant la demoiselle qu'il servait. Elle ne semblait guère faire attention à lui... Tant pis pour Elle, il se vengerait tôt ou tard en la réveillant ou en lui jouant un mauvais tour. D'ailleurs pourquoi ne pas se mettre à courir à travers cette houle? Elle filerait le rattraper puis le serrerait fort contre Elle! "J'étais si inquiète" dirait-Elle. Et lui, il ronronnerait contre sa poitrine, offrant la chaleur de sa douce fourrure.

Perdue dans ses pensées, Saéba avançait toujours. De loin, on pouvait très bien remarquer qu'elle ne faisait guère attention à ce qui l'entourait. Le visage paisible, les paupières à demi closes par ce soleil ardent, elle poursuivait sa route sans prêter attention à certains individus la saluant. Certaines petites filles la regardaient passer avec presque des étoiles au fond des yeux: une poupée de porcelaine gigantesque si joliment vêtue et aussi muette que celle qu'elles tenaient dans les mains.
Un son inconnu arracha la créature féminine au mutisme qui régnait en son corps. Rapidement elle vit une chose qu'elle ne put reconnaître lui foncer directement dessus. Son pouls s'accéléra et elle cru que l'impact allait arriver dans la seconde qui suivait. Pourtant elle ne broncha pas, ne recula aucunement, ni se protégea. Une fois de plus, elle gardait son air fier qui ne signifiait qu'une chose: 'écrase-moi, je t'attends, mais fais attention, tu risques de te faire mal'. La boule de poil à ses pieds jappa en se tordant sur lui-même: pourquoi ne bougeait-Elle pas? Comptait-Elle se faire aplatir par ce lézard?
La chose non identifiée se stoppa de justesse, évitant une collision qui risquait d'être catastrophique à la fois pour la Dame de Delra et la chose elle-même. De ses tendres yeux noisettes, la damoiselle observa ce qui avait bien failli la percuter de plein fouet. C'était un jeune homme qu'elle avait certainement déjà vu un jour, quoi qu'il en soit, elle n'avait pas forcément été marquée par une tête pareille. A moins qu'elle ne l'ai jamais rencontré. Difficile de savoir. Elle détailla mentalement cet homme aux cheveux blonds. Il était certainement plus vieux qu'elle, en tout cas, il la dominait par la taille. Ses vêtements étaient dans un état déplorable et l'on pouvait distinguer quelques tâches en divers endroits. Etait-ce un paysan? Un sourire plongea le visage de Saéba dans la joie intense: quelqu'un d'enfin différent de ceux qu'elle côtoyait! Contenant son excitation, elle lui répondit par un hochement de tête montrant son respect.

[b]"Je vous remercie..."[/b]

Elle pencha légèrement la tête, laissant ses cheveux autrefois déposés sur ses épaules, glisser dans le vide. Cet être qui avait manqué de lui rentrer dedans était donc le propriétaire de ces dragons. Qu'ils étaient beaux! Jamais elle n'en avait vu d'aussi près, cela était impressionnant.
Le petit Drug se mit entre l'inconnu et sa maîtresse, affirmant son autorité de carnassier. Que ces lézards de feu ne La touche pas, il leur mordrait le cou! Et quelque soit la couleur de ces bestioles, il ne comptait pas abandonner.

[b]"Combien de lézards de feu avez-vous à votre effectif?"[/b] demanda-t-elle sans quitter des yeux ces formes de vies intrigantes qui ornaient les épaules de l'étranger. [b]"Ils sont magnifiques..."[/b] susurra-t-elle le plus bas possible.

Non, elle ne voulait pas les posséder, elle avait déjà son petit furet en guise de compagnie. Mais c'était comme nouveau pour elle. Lorsqu'un enfant rencontre pour la première fois un insecte, il ne peut s'empêcher de le regarder voleter autour de lui. Il l'observe, le regarde vivre, butiner, puis, lorsqu'il tend ses doigts en direction de l'objet admiré, il se fait piqué. Combien de fois la Dame de ces lieux s'était faite piquée par les guêpes ou autres insectes qu'elle pensait amadouer? Depuis, elle s'était jurée de ne toucher à rien. Vile curiosité quand elle nous tient...

[b]"Oui c'est une agréable journée."[/b]

[i]**Ou presque... Enfin, je comprends que pour lui ce doit être une belle journée. Sa vie devrait être bien plus distrayante que la mienne.**[/i]

[b]"J'espère qu'elle vous est autant plaisante que la mienne."[/b] fit-elle d'un sourire mystérieux.
_______________________________________________________
Goutte après goutte, souffle après souffle...
La vie se répète sans nous conduire toujours aux mêmes individus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Barthélemy
Pernais

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 33
Masculin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Maître Éleveur

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 14:50 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Le félin de Nimda s'assit, observant avec curiosité la petite chose qui montrer les dents par terre. Elle se coucha, mettant sa tête au niveau du furet, et souffla doucement dessus.
Callak envoya des images a son maître, que celui ci traduit par:
[color=#ffcc00]*Manger? Furet? Manger furet?*[/color]

Barthélemy leva les yeux au ciel.

[b][color=#000099]"-Mais non abrutie ce furet n'est pas a manger."[/color][/b]

Barthélemy s'aperçu qu'il venait de parler a voie haute.

[b][color=#000099]"-Excuser... J'en ai trois en tout, et c'est bien sufisant. A eux trois ils me ruine en viande. "[/color][/b]

Kyrst protesta d'une trille, avant de s'envfoler de de tourner autours de Séaba. Dommage qu'elle ne pouvait pas manger ce drole de petit animal. de toute façon il était trop poilu. Kyrst fit du surplace devant la dame du fort, l'observant. Elle tendit son coup, sa tête touchant presque le nez de la dame.
Callak protesta bruyament. La verte n'allait pas en faire a sa tête. Il pépia a l'intention de Kyrst, lui ordonant d'arreter.
Kyrst tourna la tête et lui tira la langue, avant de se posé sur l'épaule de la dame en défiant Callak de la chassé.
Hyrul disparut dans l'instertice. Quelque seconde plus tard il revenait sur la tête de son maître, un morceau de viande entre les griffes.

Barthélemy soupira a en fendre l'âme. Mais son sourire montré son affection envers ses lézard de feu.

[color=#000099][b]"-Donc, tout va bien."[/b][/color]

Hyrul se posa sur l'épaule de barthélemy, ayant engloutie sa prise. Du sang coula sur la chemise du maître éleveur, mais celui ci n'y fit pas attention. Déjà, sa chemise était déjà sale. En plus, il avait l'habitude.
Kyrst envoya des images a Séaba qui pouvait se traduire par:
[color=#00cc00]*Jolie!!! gentille!!! jolie!!! gentille!!...*[/color]

[color=#000099][b]"-Si elle vous importune, vous pouvez la chassé."[/b][/color]
_______________________________________________________
Le maître éleveur aux animaux tous plus fou les un qu'les autres!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Saéba
Seigneur Régnant

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2007
Messages: 61
Féminin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Habitant du Fort

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 18:24 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Tous ces animaux étaient réellement féeriques: même ce chat semblait être aussi adorable que les autres créatures de feu. Et c'était un grand émoi qui prenait la Dame du Fort. Finalement cet anniversaire ne se déroulait pas si mal... Elle avait rencontré quelqu'un élevant de multiples êtres dont certains volaient avec élégance. Alors c'était cela un dragon? Ou bien était-ce le modèle miniature? Lorsqu'elle en avait observé à la cime du ciel, ils semblaient bien plus impressionnants. Quoi que ceux-ci, loin d'être des colosses, captivaient bel et bien la demoiselle.
Le félin sembla s'approcher de Drug qui retroussa ses babines au plus haut afin de montrer ses canines blanchâtres. Il était presque prêt à le tailler en pièce. Loin d'être sociable, il se contrefichait des répercutions qu'aurait une bataille; de ce fait, il agita la queue frénétiquement, comme paré au défi. Ce furet n'était point habitué à rencontrer d'autres animaux, en effet, il ne vivait qu'auprès de sa maîtresse. Bien avant, il avait été dressé par un homme qu'il avait fini par oublier... En fait, il n'était pas tombé dans les bras de Saéba dès sa naissance. Il venait d'une autre contrée pour enfin finir offert en tant que présent à une famille stupide. Heureusement Elle l'avait recueilli, Elle lui avait montré ce qu'était le bonheur des caresses, les baisers sur le museau ainsi que la vie de roi. Car lui appréciait cette existence pataude, à ne rien faire de ses journées. Il possédait un grand lit qu'il partageait avec Elle, il pouvait presque dévorer ce qu'il voulait, son poil était toujours soigneusement brossé par Ses mains... Bref, il était loin de vouloir retourner d'où il venait.
Quoi qu'il en soit, il était bloqué avec cette boule de poil qui lui touchait le museau. Lorsqu'il entendit le mot 'manger', il crut d'abord que ce fut pour lui. Ensuite, constatant que l'inconnu ne possédait aucun aliment dans les mains, s'exaspéra en grognant méchamment. S'il avait pu, il se serait mis à beugler: "nourrissez-moi!!!! Ou je me chargerais moi-même de votre chair!"

[b]"Je vous en prie, ce n'est pas grave."[/b] fit la jeune fille en prenant son animal dans ses bras.

Ce dernier ne comprenait pas ce qu'il se tramait, nonobstant il fut très content de retrouver Son odeur et se calma aussitôt. Fourrant son nez dans la paume de Celle qu'il aimait, il eut une sorte de rictus à l'égard du chat resté par terre. Une sorte de petit grognement aigu montrant qu'il se sentait bien. Finalement, Saéba comme Drug semblaient avoir un caractère assez proche... Sauf que l'un le montrait plus que l'autre.

[b]"De toute manière Drug ne se serait pas laissé faire... C'est qu'il est capricieux ce petit être."[/b]

Elle rit légèrement de manière la plus discrète possible. Il y avait fort longtemps qu'elle n'avait pas ri en public. De toute manière, faute d'en avoir l'occasion, elle n'en avait tout simplement pas eu envie. Néanmoins elle avait senti le besoin de rire ici, peut-être nerveusement, peut-être parce qu'enfin quelqu'un ne se prenait pas au sérieux. Dommage qu'elle ne puisse pas en faire autant. Malgré le fait qu'elle dirige Delra, elle restait une jeune fille en plein épanouissement dont la jeunesse avait été comblée par les leçons de sa figure paternelle.
Son rire se calma aussitôt, comme si elle eut cru de déranger quiconque. Elle n'allait pas s'en excuser, toutefois elle baissa un peu la tête afin de se reprendre.

[i]**Garde ton sang froid, Père ne souhaiterait point que tu ris pour des futilités.**[/i] songea-t-elle.

A quoi bon tenter de se reprendre, elle se remettait déjà à sourire. Les gardes auraient été étonnés.

[b]"Vraiment, ces créatures mangent beaucoup?"[/b] reprit-elle d'une voix paisible.

Elle imagina pendant un instant les trois lézards de feu déguster une quantité de viande phénoménale. Son furet était bien loin de se nourrir en grande quantité, bien qu'il fut gourmand.
Quelque chose se posa sur l'épaule de la demoiselle qui en tressaillit. C'était l'un des lézards. Elle fut étonnée d'en voir un se trouver sur elle, si bien qu'elle serra davantage sa boule de poil contre elle. Le carnassier couina contre la Verte qui était sur son territoire.
Tout se bousculait dans la tête de Saéba: un autre dragon venait de ramener de la nourriture et celui sur son épaule venait même de lui communiquer quelque chose mentalement. Surprise, elle se hâta de dire:

[b]"Ah non, non, elle ne me dérange pas du tout!"[/b]

En tant normal, elle aurait dit "qu'elle aille se trouver un perchoir quelque part d'autre, je ne suis pas une branche", malgré tout elle était tout à fait émue de cette chose sur son épaule. Tenant toujours Drug d'une main, elle aventura l'autre près du lézard de feu vert, puis recula, craintive et gênée.

[b]"Je... Puis-je la toucher?..."[/b]

On aurait dit une enfant: une chérubine aux longs cheveux blonds et à l'allure de poupée fragile. C'était à peu près cela en l'instant présent.

[b]"Je n'en avais encore jamais vu d'aussi près...[/b] avoua-t-elle. [b]D'ailleurs, qui êtes-vous?"[/b]
_______________________________________________________
Goutte après goutte, souffle après souffle...
La vie se répète sans nous conduire toujours aux mêmes individus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Barthélemy
Pernais

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 33
Masculin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Maître Éleveur

MessagePosté le: Jeu 26 Juil - 19:04 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

[Nimda n'est pas un chat... Elle fait 1 mètre au garrot ^^]

Barthélemy jeta un coup d'oeil a ses lézard de feu.

[b][color=#000099]"- Ce sont des gourmants fini. Tant que je ne leur ai pas donner a manger, ils me tournent autours comme des vautours. Ou alors il vont aller piquer quelque morceau de viande dans les cuisines, pour le plus grand mécontentement des cuisinière. Ces gouluts avalent aui moins un bol de viande chacun. Bon, il ne mange pas autant que Nimda, mais elle, c'est a cause de sa taille..."[/color][/b]

Il tapota la tête du félin qui accepta la carresse. Barthélemy, partie dans la description de ses lézards et de ses animaux, parler avec pation.
Nimda, qui s'était relevé, fit un sourire de félin au furet, qui recembla plutot a un félin près a en découdre. Elle se secoua, puis leva la tête vers son maître,et le regarda du haut de ses 1 mètres.
Kyrst regarda la main qui se tendait vers elle, et lança une douce trille.
Nimda, agaçé par le baratin de son maître, qu'elle aimer beaucoup, mais dont la langue lui était inconnus, le poussa doucement. Elle avait l'habitude que certaine personne s'ennuie lorsqu'il était partie sur un long discoure. Mais voyant qu'il ne s'arreter pas, elle lui mordit doucemet la main.
Surpris, Barthélemy s'arreta, puis se mit a rire. Il ébouriffa la fourure de son félin, et s'arreta de parler.

[color=#000099][b]"-Oh, oui, bien sur, elle ne vous mordra pas, elle est très gentille, malgrès son caractère de cochon. Une vraie lézarde. Elle aurait dut naître dorée.[/b][/color]

Kyrst, ravie, lança une trille de contentement.
Hyrul lécha ses ergots ensanglanté, et fatigué d'être sur son maître, il se posa sur Nimda, Callak le suivant. Les deux lézards de feu se mirent a pepier avec agitation, parlant d'on ne savait quoi.
Barthélemy, étonner de ne s'être pas présenter, dit:

[color=#000099][b]"-Oh!! et j'en oublie les bonne manière. Je suis Barthélemy, maître éleveur. des gens me disent que sa se voie, mais d'autre disent tout le contraire."[/b][/color]

Il retint sa langue pour ne pas partire sur un autre long discours, et attendit la réponse de Saéba.
Nimda, satisfaite, s'assit en ronronnant.
_______________________________________________________
Le maître éleveur aux animaux tous plus fou les un qu'les autres!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
F'len
Chef du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 583
Masculin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Chevalier-dragon bronze

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 09:22 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Après s'être préparés au Weyr et avoir accompli ses tâches matinales, le couple de dirigeants du Weyr de Delra partit vers le fort voisin, où ils avaient été invités par la seigneur, qui donnait une fête pour sa nouvelle révolution. Après avoir pris soin de prendre le cadeau, ils partirent à dos de Dragon, traversant l'interstice, pour arriver non loin du somptueux Fort de Delra. Les deux jeunes gens descendirent de leur monture, et entrèrent par la grande porte. Le soleil était déjà au plus haut, ils étaient en retard, mais cela importait peu, l'ambiance des lieux était détendue et joyeuse. Se faufilant à travers la foule, F'len, suivi de Layna cherchèrent un moment, avant d'atteindre la maitresse des lieux, Séaba.

[color=#0000cc][b]-Dame Séaba, bonjour, et de ma part et de celle du Weyr de Delra, bonne nouvelle révolution.[/b][/color]

Lui dit-il, lui tendant un petit paquet, entouré d'un petit ruban doré.

[color=#0000cc][b]-Attention, c'est fragile.Un petit cadeau, de Layna et moi.[/b][/color]
_______________________________________________________
[img]http://www.noob.fr/upload/2a7d6_yurit.jpg[/img]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Layna
Dame du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2007
Messages: 554
Féminin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Dame Dorée

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 09:34 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Descendue de Yurith, Layna avait suivit F'len à la recherche de la jeune Dame Régnante. Jacynth, avant qu'elle ne parte, lui avait fait mille recommendations sur l'oeuf de Sievari, prétextant que Yurith serai bien capable de le faire tomber dans l'Interstice. Layna avait bien évidemment réfuté cela mais Jacynth était déjà retournée à ses oeufs. Au bras du Chef, la Dame du Weyr salua Saéba, une jeune femme (ou fille?) frêle.

[b]-Bon anniversaire, Dame Saéba. Je vous conseille de mettre ce petit cadeau au chaud,[/b] fit la petite Dame avec un sourire aimable.

Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle. Tout était décoré, aménagé. La piste de danse était grande, les buffets servis... Impressionante organisation, commandée par une si jeune personne. Quoique cela faisait déjà 4 révolutions qu'elle était au pouvoir... donc à peu près autant de temps que Layna.

[b]-Quelle belle fête vou avez organisé là... Vous attendez beaucoup de monde?[/b]
Revenir en haut
Saéba
Seigneur Régnant

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juil 2007
Messages: 61
Féminin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Habitant du Fort

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 18:55 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

[Ah mince, désolée pour Nimda ^^' *Saéba boulette*]



C'était avec un grand intérêt que la Dame des lieux écoutait le maître éleveur, plongea son regard dans celui de l'homme, captivée par ce qui sortait de ses lèvres. Il était la première personne à lui parler de lézards, surtout avec un tel intérêt. On comprenait nettement qu'il vivait heureux entouré de ses compagnons, et que, malgré le fait qu'ils soient taquins ou avides de nourritures, il les aimait. A savoir s'il les avait vu naître, ou si encore il les avait trouvé quelque part. Pris en pitié il en aurait élevé un pour suite vivre avec. Toute hypothèse était on ne peut plus possible, nonobstant la demoiselle n'osa guère le lui demander. Non pas par crainte qu'il commence un long discours ou qu'il se mette à conter de long en large sa vie. Après tout cela l'aurait distrait et elle serait restée à l'écoutée, assise sur un stand, la joue enfouie dans sa paume comme le fait une petite fille écoutant une histoire passionnante.
La raison pour laquelle elle ne pouvait lui poser trop de questions était son éducation. Son père ou encore sa mère ne lui permettraient pas une telle familiarité. Il ne manquait plus qu'elle lui parle d'elle. Horreur! Damnation! "Notre fille flirte avec un inconnu! Un gueux!" Saéba eu un mince sourire en imaginant l'outrance sur le visage de ses parents décédés. Eux qui lui avaient toujours ordonné de converser uniquement avec des nobles ou des gens de sa famille. Elle aurait été vite renvoyée dans sa chambre!
Seulement elle n'était plus cette petite fille que l'on dirige, c'était à elle de diriger. Les rôles s'inversent tôt ou tard... Toute personne se croyant surpuissante aujourd'hui sera un jour remplacé par un jeune. Car ce dernier sera plus fort tandis que le précédent sera usé. C'est la loi de la nature et du temps...

[b]"Comment s'appellent-ils?"[/b] lança-t-elle en scrutant à présent la petite Verte sur son épaule. [b]"Vous avez parlé de Nimda, mais qu'en est-il des autres?"[/b]

Elle avait bien du mal à dissimuler sa soif de connaissance ainsi que sa curiosité. D'un autre côté, elle pourrait toujours prétexter qu'elle s'informe sur son royaume ou bien sur les habitants. Oui, c'est cela! Elle cherchait à savoir si les habitants du Fort de Delra étaient heureux et satisfaits de leur vie.
Un soupir faillit s'échapper de sa bouche: si elle était quelqu'un de normal et avec moins de fortune, elle pourrait lui demander toute sorte d'information. Au lieu de cela elle devait se contenter de quelques questions le moins indiscrètes possibles. Se contentant d'écouter le rire et les propos de l'étranger, la jeune fille se contenta de sourire poliment. Elle aurait presque tout donné afin de le rencontrer dans d'autres circonstances. Ainsi, elle lui parlerait, puis elle partirait à la rencontre de gens aussi captivants, puis elle finirait sa journée dans une auberge à boire, quitte à être ivre. Néanmoins, une Seigneur ne pouvait faire cela.

[b]"En tout cas, vos créatures semblent bien vous apprécier et réciproquement, cela fait plaisir à voir. Vous êtes un bon citoyen."[/b]

[i]**Toujours le même discours à énoncer...**[/i] songea-t-elle avec exaspération. [i]**Bien sur que c'est un bon citoyen, il suffit de le voir! Il se plait tellement avec les êtres qu'il élève. Mais non, il faut limiter son discours et garder le plus de charisme possible... Comment peut-on en avoir lors d'une fête où l'on est censé s'amuser? Rahhh...**[/i]

Et voilà! Elle allait devoir calmer ses ardeurs contre un garde ou une servante. Quoi que faire un scandale ici n'était guère approprié. Ce ne fut pas l'envie qui lui manqua... Elle se contenta de lâcher Drug qui s'étira une fois à terre, encore engourdi des instants qu'il avait passé dans les bras de sa maîtresse. Baillant de manière disgracieuse, il termina son éveil en se nettoyant le crâne de ses deux petites pattes avant.
Pendant ce temps, afin de songer à autre chose que son énervement, Saéba tenta une nouvelle approche sur l'individu posé sur elle. Naître dorée? N'y connaissant rien, elle préféra se taire. Quelle était la différence entre un lézard de feu vert, doré ou brun? Etaient-ils dotés d'un pouvoir spécifique ou était-ce seulement esthétique. Voici une chose qu'elle ne saurait certainement jamais, à son grand chagrin.
A peine ses doigts furent posés sur la lézarde verte, qu'elle faillit de nouveau les retirer: le furet s'étend aperçu de la futur caresse grognait en sautillant nerveusement. Jaloux, il tentait de bondir jusqu'à la chose aux couleurs de la forêt. Toutefois ses sauts n'atteignaient point la hauteur qu'il désirait, ce qui l'enrageait de plus belle. La main de la demoiselle passe lentement sur la tête de la petite dragone, ce qui provoqua un doux croissant de lune sur ses lèvres. C'était sensationnel...

[b]"Il est vrai qu'elle est très gentille."[/b]
[b]"Trrr trrrr trrrr"[/b] clama le carnassier en tournant à présent autour de la Dame du fort.

Il voulait absolument qu'elle arrête de toucher ce truc volant qui avait désiré le manger. Furieux, il poussa un son belliqueux en secouant la tête. La jeune femme s'abaissa jusqu'à son compagnon et lui gratta l'oreille en lui murmurant de doux mots affectueux. La boule de poil finit par se détendre et l'observa de ses petits yeux noirs attristés: pourquoi ne se contentait-elle pas de lui? Pourquoi fallait-il que ce type entouré de bestioles vienne importuner sa vie paisible?

[b]"Si si, je vous assure, vous portez bien votre métier Monsieur Barthélemy."[/b] murmura-t-elle en frottant toujours l'oreille de Drug.

La petite perle se trouvait à présent à genoux, ignorant totalement les regards intrigués que certains lui lançaient. Elle n'avait point à s'abaisser ainsi, que cela soit pour un familier ou non. Une Seigneur digne de ce nom était obligée de rester fière, quitte à paraître hautaine. Elle non. Notre petite poupée était très attachée à son furet et aspirait à lui offrir sa tendresse.
Voyant deux individus s'approcher d'elle, elle se releva, laissant la poussière former un petit duvet de saleté sur sa somptueuse robe rouge. Quelle importance de s'être salie? Au pire cela s'envolerait au grés du vent.

[b]"Merci, bien le bonjour à vous."[/b] dit Saéba en saluant les deux nouveaux venus.

Cette fois-ci, puisqu'ils s'étaient présentés en tant que Weyr, elle fut contrainte d'accentuer sa courbette, lançant à peine son pied en arrière, s'inclinant avec respect. De nouveau elle devait se remettre totalement dans la peau d'une Dame digne de ce nom. Ces personnes étaient importantes: elles contribuaient à la survie du Royaume en étant aussi haut placés qu'elle.

[b]"J'ose espérer que votre voyage jusqu'ici fut bon et qu'il ne s'est rien passé de fort fâcheux. En tout cas, soyez les bienvenus à cette fête. Je suis heureuse de vous voir parmi nous. Tant de gens ont été conviés ici, il est si agréable de voir tous ces individus heureux profiter de cette journée. J'espère que vous passerez de bons instants en ce jour. Que Delra veille sur vous"[/b]

De nouveau elle s'inclina doucement, essayant de paraître souriante et sincère. Certes, ses propos étaient sincères, mais si elle le pouvait, elle fuirait au loin afin de s'évader de cette existence.

[b]"Je vous remercie pour ce présent, je vais demander à l'un de mes suivants de mettre ce cadeau en lieu sûr afin que je l'ouvre plus tard. Je vous remercie grandement de cette attention."[/b]

De ses lèvres elle aurait voulu sortir: "si vous m'offrez la liberté, je la prends avec encore plus de joie". Elle se détourna des trois individus, puis effectua un signe de main à l'une des servantes qui passait par là. Cette dernière prit le cadeau avec précaution pour ensuite l'emmener dans la chambre de la jeune fille. Voyant le présent partir, la Seigneur se retourna et entendit la question de la dénommée Layna qu'elle considéra longuement en silence.

[b]"Oui, les invités sont nombreux. En réalité, tout individu est toléré ici, quelque soit son rang. Après tout, il n'est guère donné à tout le monde de se divertir avec tant d'arts réunis et une telle quantité de nourriture. Je souhaite avant tout qu'il n'y ai pas de disputes entre quiconque et que chacun y trouve son compte. Hommes comme créatures."[/b] termina-t-elle à l'adresse de la Verte qui se trouvait toujours sur son épaule.
_______________________________________________________
Goutte après goutte, souffle après souffle...
La vie se répète sans nous conduire toujours aux mêmes individus.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Layna
Dame du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2007
Messages: 554
Féminin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Dame Dorée

MessagePosté le: Ven 27 Juil - 19:34 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

[b]-Mettez le devant la cheminée avec du sable![/b] cria Layna à la servante qui s'éloignait, portant l'oeuf. [b]Il faut le garder bien au chaud![/b]

C'était quand même un oeuf de Reine, et de Sievari, en plus! Il ne fallait pas faire la bêtise de le perdre. Layna jaugea discrètement Saéba du regard. Une grande dame, à n'en pas douter. Et à voir la tête des gens qui passaient, ainsi que la dîme généreuse qui arrivait au Weyr, le Fort vivait aussi bien qu'on le disait. Tant mieux, il fallait de la joie sur Pern.

[b]-Inutile de nous remercier autant, c'est tout naturel. J'éspère qu'[i]elle[/i] vous sera utile. Je suis désolée mais Jacynth n'a pas pu venir vous saluer, elle est sur l'Aire d'éclosion. Le voyage c'est bien passé, merci, mais il n'y a que trois respirations pour un dragon entre le Weyr et ici,[/b] répondit Layna sur le ton de la conversation.

Elle fit une courte pause puis reprit:

[b]-De tout ce qu'on entend et voit sur les Fort, celui de Delra à l'air d'être le plus heureux. Vous avez fait du très bon travail en quatre Révolutions, Dame Saéba. J'en suis heureuse pour vous! Les chevaliers et dames de Delra passeront dans la journée, et resteront sans-doute pour la soirée, ainsi que leur dragons. Ils sont toujours heureux de venir faire la fête au Fort, cela les change du Weyr![/b]

Layna lorgna d'un oeil intéressé la piste de danse de la cours. Il vaudrait mieux que F'len pense à l'y faire danser, sinon ses oreilles risquaient d'en pâtir. Elle se demandait quels harpistes avaient été conviés à jouer. Peut-être Réara, la maîtresse harpiste qu'elle avait vu quelques jours plutôt, ou simplement des compagnons? En parlant des gens qu'elle avait vu auparavant, elle n'avait pas salué Barthélémy, quelle impolitesse.

[b]-Bien le bonjour à vous, Maître Barthélémy. Excusez-moi de ne pas vous avoir salué plus tôt mais on ne sait plus quoi regarder avec toutes ces merveilles! Comment allez-vous depuis notre dernière rencontre?[/b]
Revenir en haut
F'len
Chef du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 583
Masculin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Chevalier-dragon bronze

MessagePosté le: Sam 28 Juil - 16:10 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Comme souvent lors des grandes réunions, F'len parlait beaucoup moins que Layna. A son tour, il salua le maître éleveur, qu'il n'avait pas reconnu, puis remarqua que sa compagne regardait la piste de danse, d'un air qui demandait implicitement à F'len de lui proposer de danser. Il eut l'impression de remarquer dans la voix de la jeune seigneur qu'elle voudrait pouvoir aller un peu plus loin, mais n'osait apparement prendre congé de ses invités.

[color=#0000cc][b]-Je vois que vous avez fait venir beaucoup de Harpistes, on voit leurs couleurs un peu partout, que ce soit sur la scène, en train de jouer, ou bien dans la foule, à conter des histoires... D'ailleurs Layna, j'ai l'impression que vous avez envie de danser. Cela vous tenterait-il?[/b][/color]

Lui demanda t-il avec un petit sourire.
_______________________________________________________
[img]http://www.noob.fr/upload/2a7d6_yurit.jpg[/img]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
K'soran
Second du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 419
Féminin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Chevalier-dragon bronze

MessagePosté le: Mer 1 Aoû - 10:52 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

[url=http://dragons-de-pern.xooit.com/t124-Fete-Je-trouverai.htm#1672](début)[/url]

K'soran et Shameen traversèrent toute la Cour, ce fesant ils purent admirer toute l'ampleur de la Fête, et arrivèrent auprès du groupe qui se tenait non loin de la piste de danse. Par conséquent un groupe d'harpistes s'y trouvait et les mélodies se succèdaient.
[b]-"Manifestement Yurith était arrivé[/b]"

Le Second salua d'un signe de tête son Chef, et fit de même en direction du maître Eleveur et de Layna :
[b]"-Maître barthélemy. Comment vous portez-vous?[/b]
[b]Dame du Weyr. Tout va bien depuis ce matin? Jacynth était-elle bien installée?"


[/b]
Il se tourna enfin vers la Dame du Fort :
[b]"Dame Saéba, mes respects et tous mes voeux de bonheur pour votre vingt-quatrième anniversaire.Je vois beaucoup de monde, tout Pern serait-il invité ?"[/b] conclut-il avec un grand sourire.






désolée post super naze j'ai pas d'inspi là et c'était pour nous introduire dans votre topic....
_______________________________________________________
[center]NanniE
[img]http://img516.imageshack.us/my.php?image=dragonrevuuj6.jpg[/img][/center]
Mettez vos historiques à jour... même les topics en cours.


Dernière édition par K'soran le Mer 22 Aoû - 19:33 (2007); édité 2 fois
Revenir en haut
Barthélemy
Pernais

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 33
Masculin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Maître Éleveur

MessagePosté le: Lun 20 Aoû - 10:34 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Barthélemy, les yeux brillant, s'éclairci, la gorge avant de continuer.

[color=#000099][b]"-La petite verte que vous avez sur votre épaules, c'est Kyrst. Le bleu sur Nimda, c'est Hyrul. Le bronze, c'est Callak. Vous connaissez le nom de mon félin, Nimda. Ensuite, j'ai receuilli un chaton, Mirroux, et un coureur qui aime me brouter les cheveux, Wild. J'ai aussi des faucons, et autre créature dans mes appartement, mais je mettrait tellement de temps a vous citez le nom de mes compagnons, que la fête serait fini avant que je n'ai citer le derniers nom. Mais vous connaissait le nom de mes favoris, quoique qu'un des faucons, Lunedor, commence a prendre sa place parmit ceux ci. Mais il faudrait qu'il arrete de s'enfuir pour que je puisse le prendre." [/b][/color]

A chaque fois que leurs nom étaient prononcer, Les lézards de feux lancées une trille, comme pour dire présent.
Kyrst se frotta contre la main de Saéba, ravit, pendant que Callak pépié des salutation au grand bronze, qui avait peut de chance de l'entendre parmit tout les jacassements de tout les lézards de feux de la f^te.
Nimda s'approcha du furet, vraiment intrigués par cet animal que son maître n'avait pas encore.
En voyant les chevbaliers arrivaient, barthélemy baissa la tête en signe de respect, en disant:

[b][color=#000099]"-Chevalier F'len, Dame Layna..." [/color][/b]

Mais le curieux maître éleveurs ne put s'empecher de lançer un regard intrigués au cadeaux, ce qui lui rappela que lui même avait quelque chose a donner... Mais qu'il n'avait pas emporter en sortant de ses appartements...
[i][color=#000099]*Ah, boulette...* [/color][/i]
Il prit hyrul sur son épaules, puis lui ordonna mentalement de retourner a ses appartements, tout en lui montrant des images de l'objet a rapporter. Le petit bleu pépia puis s'envola, arrachant un bout de la chemise de Barthélemy. Il pépuia de nouveau, confus, puis disparut dans l'intertice. Bartrhélemy regarda le trou dans son épaules. Sa chemise qui étaient déjà sale, pour une fête, maintenant elle ne valait plus un clou.

[color=#000099][b]"-Hum... C'est regrétable."[/b][/color]

Mais il n'en pensé pas un mot. Callak observa les chevaliers et dames, ses yeux tournoyant dans leurs orbites. Voyant que l'une des paroles de Saéba lui étaint adréssé, la petite verte, bien qu'elle n'avait rien compris, lança une trille de satisfaction, en envoyant des images de... Poisson frais à Dame Saéba.

[color=#000099][b]"-Ce n'est rien, Ne vous excuser pas." [/b][/color]

Tant de haut personnage. Kyrst lança une trille a l'adresse du furet jaloux. Un autre chevalier arriva, et cette fois Callak décida de se faire remarquer en pépiant et volant autours de K'soran. Barthélemy secoua la tête et répondit a K'soran:

[color=#000099][b]"- Très bien sire chevalier..." [/b][/color]Il réfléchit quelque instant. [color=#000099][b]"...K'soran, c'est bien sa? Je vous retourne la question. Excuser moi le temps de réfléxion. Beaucoup de chevalier connaissent mon nom, mais moi je ne connais pas tout les noms des chevaliers."[/b][/color]
_______________________________________________________
Le maître éleveur aux animaux tous plus fou les un qu'les autres!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Shameen
Dame Dorée

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 629
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Dame Dorée

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 13:53 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Shameen resta légèrement en retrait de K'soran pendant qu'il présentait ses hommages et se contenta d'observer. Leur arrivée avait apparemment interrompu une discussion entre Layna et F'len, ce dernier étant tourné vers la Dame.
[i][color=#ff0000]"Tout à l'air d'être revenu à la normal entre eux"[/color][/i]
Shameen s'intéressa ensuite à la Dame reignante Saéba, qu'elle connaissait depuis l'enfance de par leurs liens de parenté. Comme à son habitude, Saéba était apprêtée comme une princesse et se tenait avec toute la distinction dûe à son rang.
[color=#ff0000][i]"Quant au bon Maître Eleveur, il m'a l'air aussi volubile que d'habitude"[/i][/color] 

[color=#ff0000][b]-Etant donné le nombre de chevaliers, Maître Barthélémy, il est tout naturel de votre part de ne pas connaître leur nom à tous, affirma Shameen d'un ton léger.[/b][/color]
Néanmoins, elle ne se présenta pas, et se tourna vers Layna à qui elle adressa un petit sourire. Enfin, elle s'avança vers Saéba et lui présenta, à son tour, ses hommages et un joyeux anniversaire.




[size=10]HRP : en voilà un message qui sert à quelque chose...^^" mais bon, vu que K'so veut qu'on mette nos historiques à jour et que Sham' est présente dans la scène, autant que je mette un message...[/size]
Revenir en haut
MSN
Layna
Dame du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2007
Messages: 554
Féminin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Dame Dorée

MessagePosté le: Mer 22 Aoû - 17:29 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Mais c'est que du monde arrivait dites-donc! Enfin c'était normal, ils parlaient à Dame Saéba la maîtresse de la fête, songea Layna. Aaaah, pas tous en même temps, comment voulaient-ils qu'elle leur réponde s'ils l'assaillaient de toute part? Alors oui elle irait bien danser mais elle répondrait à tout le monde dabord, ça s'appelait la politesse. Layna entrouvrit la bouche et... la referma de suite. Jacynth avait eut la bonne idée de se mettre à parler.

[color=#660099]*Je m'ennuie ici... C'est bien là-bas?*
[i]"Ma chérie, je suis occupée, je parle à du monde!"[/i]
*Tu te fiches de moi et de ce qui m'arrice!*
[i]"Non, mais en tant que Dame du Weyr je représente le Weyr donc je dois parler aux gens"[/i][/color], simplifia Layna à l'adresse de sa Reine.

Celle-ci, vexée sans aucun doute, ne lui répondit pas. Sa maîtresse haussa mentalement les épaules, elle ne bouderait pas bien longtemps! Maintenant elle pouvait parler normalement. Layna répondit donc en premier à K'soran:

[b]-Merci K'soran, Jacynth est très bien installée mais elle s'ennuie ferme. Bah, dès qu'elle aura ses oeufs il n'y en aura que pour eux, elle oubliera vite ce petit incident![/b]

La petite Dame regarda de nouveau la piste de danse avec envie, puis fit comprendre à F'len d'un regard désaprobateur (oh qu'elle était bonne comédienne!) que ce n'était pas le moment. Elle ne pouvait pas y aller tout de suite, malheureusement. Il fallait parler encore un peu, et puis elle devait bien s'inavouer qu'elle était curieuse (et obligée) d'apprendre les dernières nouvelles du Fort, celles que Harpistes et Messagers n'avaient pas encore eut le temps de relayer.

Layna vit Shameen lui sourire - elle ne se présentait pas la demoiselle? - et s'avancer vers sa cousine. Elle observa les deux femmes. Non, elles ne se ressemblait pas. Qui aurait pu croire qu'elles étaient de la même famille? Enfin qui aurait pu croire que Saéba, qui semblait si fragile, était Dame Régnante du plus vieux fort de Pern et que Barthélémy, ce drôle de bonhomme était Maître Éleveur? Eleveur oui, Maître... Heureusement pour lui que ce n'était pas elle qui nommait les Maîtres sinon, selon elle, il n'y aurait eu que des hommes et des femmes irréprochables parmis les Maîtres, du point de vue de Layna. Du point de vue des pernais...que des gens ennuyeux?
Revenir en haut
K'soran
Second du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 419
Féminin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Chevalier-dragon bronze

MessagePosté le: Mar 28 Aoû - 20:48 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Un lézard de feu décolla du bras du maïtre Eleveur et K'soran remarqua la déchirure sur l'autre épaule, dans la chemise de Barthélemy. Il n'y prêta pas plus d'attention que le propriétaire de ladite chemise ; tout le monde conaissait l'absence d'intérêt matériel du Maître dès qu'il n'était plus question de ses animaux et surtout concernant son image. De même, les vêtements des Artisans n'avaient aucun importance pour K'soran, il souhaitait simplement que tous fassent leur travail... dans l'intérêt de Pern.
Un petit lézard de feu bronze se mit à pépier et à lui voleter autour, Le chevalier-dragon se demanda ce qui pouvait exciter ainsi cette petite bête, ce n'était quand même pas leur simple présence ?
Le Second accorda un moment toute son attention au petit bronze qui se calma un peu et chercha, en vain, un point commun avec son immense Chardanth. Non il n'y avais vraiment pas de rapport...
En tout cas ce n'est pas Chardanth qui se serait mis dans un état pareil pour si peu. Mais les dragons ont tous de scaractères différents alors peut-être en était-il de même des lézards ?

[color=#666666]*[i]Tu n'es tout de même pas en train de me comparer avec cette stupide bestiole incapable d'aligner deux mots par la pensée?*[/i] [/color]
[color=#666666]*Mais non mon vieux. Je me posai juste des questions à leur popos. Tu serai capable de communiquer avec un lézard de feu?[/color]
[color=#666666]Mais d'ailleurs, tu n'es pas occupé à raconter ta vie à Zenith? J'ai du penser trop fort, désolé de t'avoir dérangé..."*[/color]
K'soran souriait intérieurement et accompagna sa pique de pensées affectueuses ; il adorait titiller Chardanth.
[color=#666666][i]*Réflexion faite, je préfèrerai parler avec le lézard : il remonterait le nivau de ta discussion !*[/i][/color]

Aparrement le bronze n'était pas décidé à se laisser faire cette après-midi. K'soran se désintéressa de son ami pour se replonger dans la situation présente, Barthélémy lui avait répondu et le saluait à son tour. Le brave homme avait cherché et retrouvé son nom et tant d'attention de sa part étonnait presque le chevalier. Il détailla un peu le Maître et se rendit comte que l'homme blond qui lui fesait face avait sans doute son âge alors qu'il l'avait toujours cru plus vieux : preuve incontestable qu'il respectait le bon travail du Maître.
[b]-"Je vous en prie, Barthélémy. Vous ne vous êtes pas trompé je suis bien K'soran, bronze de Chardanth... [/b]
[b]Comme l'a justement fait remarquer la Dame, nous sommes assez nombreux."[/b]
Le chevalier avait bien remarqué que cette dernière ne s'était pas présenté et il ajouta dans sa direction en souriant de sa petite astuce :
[b]-"Beaucoup de Dames vous conaissent, mais là encore, l'inverse n'est pas sûr...[/b]
[b]Mais je suis certain que vous conaissez déjà la deuxième Dame du Weyr Shameen, Dorée de Zenith."[/b]

Layna aussi lui avait répondu et il acquiesca silencieusement en l'entendant parler : le caractère doux et délicat de Jacynth était bien connu...
[b]-"En effet son humeur ne devrait pas durer. La ponte est pour très bientôt me semble-t-il ? [/b]
[b]Un jour ou deux et la Reine nous dévoilera encore une magnifique couvée je pense... Digne de ses parents ! [/b]
[b]Peut-être même un Oeuf d'Or ? Qui sait ? Enfin nous le saurons bien assez tôt."[/b]
K'soran s'adressa à son Chef qui était concerné :
[b]-"Yurith pourra ajouter une belle ponte de plus à sa fierté. A ce propos comment va-t-il ? J'espère que lui aussi profite de la Fête !"[/b]

[b]-"Mais j'ai assez parlé du Weyr pour le moment... l'honneur est au Fort à ce qu'il semble ce soir. [/b]
[b]Quelles sont donc les nouvelles ?"[/b]
_______________________________________________________
[center]NanniE
[img]http://img516.imageshack.us/my.php?image=dragonrevuuj6.jpg[/img][/center]
Mettez vos historiques à jour... même les topics en cours.
Revenir en haut
F'len
Chef du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mai 2007
Messages: 583
Masculin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Chevalier-dragon bronze

MessagePosté le: Jeu 30 Aoû - 10:11 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

[color=#000099][i]*Alors?*[/i]
*Toujours pareil, comme toutes les fêtes, on regarde les gens s'amuser alors que nous ne faisons que discuter*[/color]

Il écoutait jusque la silencieusement la discussion, observant la myriade de lézards de feu de Barthélémy, se demandant comment il faisait pour s'occuper d'eux sans problèmes. Le chef du Weyr n'aimant pas trop discuter longuement, acquiescant de temps à autres, jusqu'au moment où K'soran s'adressa à lui.

[b][color=#000099]-Eh bien, Yurith s'ennuie un peu, mais le conaissant, il trouvera assez vite quelque chose à faire pour s'occuper.Mais comme vous le proposez, parlons du fort. Dame Saéba, qu'avez vous de beau à nous raconter?[/color][/b]

[color=#000099][i]*F'leeeeen, vous rentrez quand tous les deux?*[/i]
*Patience Yrutih, patience, on vient à peine d'arriver...*[/color]
_______________________________________________________
[img]http://www.noob.fr/upload/2a7d6_yurit.jpg[/img]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Barthélemy
Pernais

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 33
Masculin
Lieu de Vie: Fort de Delra
Statut: Maître Éleveur

MessagePosté le: Ven 31 Aoû - 19:26 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Barhélemy réfléchit un instant. Callak pépia et revint sur le dos du fauve.

[b][color=#000099]"-Mais bien sur!!! Dame Shameen!! Votre dragonne a prit son envol il n'y a pas longtemps."[/color][/b]

Le maître éleveur, content de lui, afficha un sourire satisfait. Hyrul revint en piallant, une paire de chaussette dans ses serres.
[color=#666600][i]*Mais non, abruti!!!*[/i][/color]

Barthélemy remontra ce que devait cercher le bleu, agacée. Hyrul pépia de plus belle, avant de disparaitre a nouveau. Le maître éleveur soupira. Il observa Layna, remarquant qu'elle avait envie de faire autre chose que de parler.

[color=#000099][b]"-Dame Layna, vous devriez danser, ce n'est pas tout les jours la fête au fort, et puis on peut toujours reporter les petits soucis, pour une fois."[/b][/color]

Les yeux du maître éleveur pétillait de malice. Callak, ne tenant absolument pas en plce aujourd'hui, disparut dans l'interstice. Au même moment, Hyrul apparue, tenant cette fois le bon objet. Il s'agissait d'une broche, représantant un dragon enrouler sur lui même. L'objet, assez simple, était emballé. La maître éleveur sourit:

[b][color=#000099]"-Dame Saeba, voila quelque chose pour vous."[/color][/b]

Il carressa son petit bleu, qui ronronna, satisfait.
_______________________________________________________
Le maître éleveur aux animaux tous plus fou les un qu'les autres!!!
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Layna
Dame du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 24 Avr 2007
Messages: 554
Féminin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Dame Dorée

MessagePosté le: Mar 11 Sep - 18:02 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Layna écoutait la conversation d'une oreille attentive. Elle n'avait pas échappé à la curiosité légendaire des femmes. K'soran fit des compliments sur Jacynth, cependant Layna ne put s'empêcher de froncer le nez.

[b]-Ne parlez pas de Tanoth et Santh, K'soran![/b] fit-elle d'un ton sévère.[b] Encore moins ce soir![/b]

Elle ne supportait pas d'entendre parler de ces deux-là. Enfin bref. Le lézard de feu de Barthélémy avait enfin fini par apporter à son maître le paquet pour la Dame Régnante. Layna regarda la petite créature avec amusement, puis se reporta à la conversation.

[b]-Eh bien si c'est si gentiment proposé, ce ne sera pas de refus, Maître Barthélémy. Du moins si un cavalier daigne m'accompagner jusqu'à la piste, je...[/b]

Elle s'interrompit brusquement en voyant Sievari, sa petite reine, apparaître en piaillant furieusement devant elle. Un instant, Layna resta interdite: n'était-elle pas en train de couver?

[i]"Jacynth, qu'est-ce qu'il se passe?"[/i]

Pas de réponse. La Dame du Weyr s'aperçu alors que Sievari lui envoyait des quantités d'images de Jacynth assez impressionante. Elle tandis le bras pour que la lézarde s'y pose et lui ordonna de se calmer. Elle put alors filtrer les images que lui envoyait la dorée et son visage s'éclaira.

[b]-Oh! Dame Saéba, je m'excuse mille fois de devoir vous quitter si précipitemment mais Jacynth vient de commencer sa ponte! Il faut que je m'en aille voir cela.[/b]
Revenir en haut
K'soran
Second du Weyr

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mai 2007
Messages: 419
Féminin
Lieu de Vie: Weyr de Delra
Statut: Chevalier-dragon bronze

MessagePosté le: Mer 19 Sep - 15:19 (2007)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality Répondre en citant

Le lézard bronze nommé Callak disparut dans l'interstice, tandis qu'un autre, bleu, réaparaissait avec divers objets du Maître Eleveur. K'soran ne fit plus attention aux petites bêtes, les allers et retours des trois devenaient agaçant.
Layna lui répondit séveremment et le Second s'aperçut qu'il s'étais mal fait comprendre d'elle, et quand il s'agissait des anciens chefs du Weyr, Layna prenait la mouche encore plus facilement.
Il rectifia donc son propos :
[b]-"Excusez moi Dame Layna, je me suis mal exprimé : je parlais de Jacynth et de Yurith, en fait."[/b]

Tout à coup la petite Reine Dorée apparût devant eux, K'soran n'eût pas de mal à reconnaître Sievari, qu'il avait vu le matin même, nichée dans le sable chaud de l'Aire et veillant sur sa couvée avec ferveur.
Le temps que la lézarde se calme un peu et se pose, K'soran sentit la réaction de Chardanth, et de tous les dragons du Weyr : leur Reine commençait sa Ponte !
De nombreux rugissements se firent entendre, se répercutant bruyamment dans le Fort.
Layna expliqua à la Dame Régnente ce qu'il se passait et s'apprêtait à partir. 
Tout heureux par cette nouvelle et par l'excitation que Chardanth lui communiquait, K'soran fit écho à Layna en direction de Barthélémy, et s'adressa à Shameen :
[b]"Chardanth et Zenith arrivent. [/b]
[b]Maître Eleveur, nous revenons bientôt."[/b]

Déjà ils entendaient le bruissement d'ailes puissantes, un dragon était déjà tout proche de leur groupe.
[b]-"Eh bien en effet Yurith va avoir de quoi s'occuper !"[/b] ajouta-t-il joyeusement en direction du Chef du Weyr.
_______________________________________________________
[center]NanniE
[img]http://img516.imageshack.us/my.php?image=dragonrevuuj6.jpg[/img][/center]
Mettez vos historiques à jour... même les topics en cours.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:42 (2017)    Sujet du message: {Fête} I must live with this reality

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Dans les Cieux de Pern Index du Forum -> Le Fort -> Cour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com